Bassetorius, pour la basse !

Bienvenue sur Bassetorius, ce site aborde différents aspects de l'apprentissage de la basse et de la vie du bassiste. Vous y trouverez des compilations de vidéos (cours de solfège, cours d'harmonie, cours de basse, bass heroes, backtrack, ...), ainsi que des composants Web vous permettant d'accéder aux gammes, arpèges et accords pour la basse. Enfin, dans la section Téléchargements, sont disponibles des livres PDFs utiles à l'apprentissage de la basse et de la guitare. Le contenu présenté ici est gratuit.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

LA BASSE

COURS DE BASSE

THÉORIE MUSICALE

ENTRAÎNEMENT

IMPROVISATION

TÉLÉCHARGEMENTS

APPLICATIONS

COMMENT TROUVER ... ?

bassetorius:basse:conseils_pour_aborder_la_basse

Conseils pour devenir bon à la basse

Cette article est construit en trois parties:

  • conseils d'ordre général pour aborder un instrument de musique
  • conseils pour bien jouer de la basse 4, 5 ou 6 cordes
  • points à travailler pour devenir un bon bassiste

CONSEILS POUR ABORDER LA BASSE

Voici une vidéo qui vous propose 10 conseils pour aborder un instrument.


CONSEILS POUR BIEN JOUER

1) Être relaxe

Il est important d'avoir une position de jeu qui évacue toutes tensions inutiles. Vous devez être à l'aise avec votre basse. Vos membres doivent se positionner naturellement sans douleurs, sans tensions.

La vidéo ci-dessous (en anglais) donne de nombreux conseils pour trouver votre position idéale de jeu avec votre basse:


Accès au cours complet

2) Minimiser les efforts

Inutile d'aller chercher la note loin si elle est à portée de votre main une corde en-dessous (sauf si vous voulez faire un glissé … ou prendre une position plus adéquate pour la suite).

Vous gagnerez en rapidité et en précision : en minimisant les efforts, on minimise les erreurs possibles et surtout on s'économise permettant ainsi de jouer plus longtemps.

3) Bien positionner le poignet et les doigts sur le manche

La position du poignet sur le manche est importante. Le pouce doit jouer son rôle d'appui pour permettre la tenue des notes contre les frettes.

Le pouce doit être positionné à l'arrière du manche à peu près parallèle au majeur. Il peut être positionnée au milieu (verticalement) et doit être perpendiculaire au manche. Les autres doigts sont recourbés pour permettre l'appui de la corde contre la frette plus facilement par un phénomène d'étau.

La vidéo ci-dessous vous montre la bonne façon d'appuyer les notes. La note doit être appuyer dans la case juste derrière la frette et non au milieu de la case, ce qui nécessite moins d'efforts pour faire sonner la note sans la faire friser.


Accès au cours complet.

La vidéo suivante vous donne des conseils précieux sur votre technique main gauche pour gagner en efficacité et en rapidité.


4) Utiliser le bon doigt pour jouer les notes sur le manche

Lorsque votre poignet est positionné sur le manche (sur une position d'une gamme), chaque doigt a une fonction bien précise. Il est inutile de bouger le poignet pour attaquer les notes de la position (parfois on fait tout de même une légère rotation du poignet pour allonger l'index par exemple).

Pour simplifier :

  • le doigt 1 attaque, peu importe la corde, la case 1 de la position
  • le doigt 2 attaque, peu importe la corde, la case 2 de la position
  • le doigt 3 attaque, peu importe la corde, la case 3 de la position
  • le doigt 4 attaque, peu importe la corde, la case 4 de la position

Biensûr ce schéma est à adapter en fonction de la gamme et de la position choisie.

5) Éviter les bruits parasites (résonances sympathiques)

Pour le jeu aux doigts, le pouce repose soit sur une butée (micro, ou butée ajoutée sur la basse au dessus des cordes) soit sur la corde directement au dessus de celle qui est jouée. Le poignet monte et descend au fur et à mesure que les cordes sont jouées permettant ainsi d'étouffer avec le pouce les cordes au-dessus de celle qui est jouée pour éviter tous bruits parasites.

Les vidéos de la playlist ci-dessous vous présente la technique du “floating thumb” littéralement le “pouce flottant” ainsi que d'autres techniques pour étouffer les cordes et éviter les résonances sympathiques (lorsque des cordes autre que celle que vous jouez se mettent à vibrer ou continue de vibrer alors que c'est indésirable). Cette technique devient inévitable lorsqu'on joue une basse avec 5, 6 cordes ou plus.


6) Avoir quelques notions de solfège rythmique

L'un des points le plus important pour le bassiste est le rythme. Aussi pour le bassiste avoir des notions de solfège rythmique est essentiel. Ce savoir permettra de mettre plus facilement en place une ligne de basse seul ou dans un groupe.

7) S'entraîner avec un métronome le plus possible

Un autre point important pour le bassiste est la régularité. Avec le batteur, il soutient le groove et doit garder le tempo. Aussi le métronome est indispensable à tout bon bassiste. Il est nécessaire pour acquérir cette régularité.

8) Toujours accorder sa basse avant de jouer

Ça peut paraître évident mais l'accordage est un pré-requis dans l'obtention d'un bon son de basse. De plus une basse désaccordée ne vous aidera pas à former votre oreille correctement.

Lorsque la basse subit des changements de températures importants, il faut penser à vérifier l'accordage de temps en temps. Biensûr une basse se désaccorde moins qu'une guitare mais restez vigilant pour éviter que votre basse ne sonne faux réduisant à néant votre performance …

9) Respirer d'un rythme régulier (sans à-coup)

Certaines personnes arrêtent de respirer quand ils arrivent à un moment difficile d'un morceau ou ponctuent le rythme qu'ils jouent par leur respiration …

Une respiration régulière vous permettra d'optimiser l'apport d'oxygène dans le cerveau et dans les muscles, ainsi vous augmenterez votre concentration et cela vous permettra aussi de jouer plus longtemps sans crispation. Toute performance physique nécessite une respiration fluide. Attention, il n'est pas nécessaire de faire des respirations profondes (ce qui risquerait de vous fatiguer assez vite). Ici il est simplement question de respirer de façon abdominale et non thoracique et de façon régulière (sans à-coup).


POINTS À TRAVAILLER POUR DEVENIR BON

1) Connaître les notes du manche de la basse

L'un des pré-requis pour jouer en groupe est de connaître les notes du manche mais cela peut aussi grandement aider pour l'apprentissage des gammes et des arpèges. Le schéma des octaves par couleur peut également aider.

2) Écoutez et pratiquez différents styles de musique

Le bassiste puise son inspiration dans ce qu'il entend et ce qu'il imagine. Aussi pour stimuler l'imagination une écoute attentive de la musique et plus particulièrement de la basse aide beaucoup.

Écoutez et pratiquez différents styles de musique fera de vous un musicien complet.

3) Savoir reconnaître les intervalles, accords et gammes à l'oreille

L'oreille se forme à force de jouer de la basse surtout si on pratique des gammes brisées. Mais on peut aussi aider ce processus de formation de l'oreille musicale en s'entraînant.

4) Vivez et interprétez la musique

Lorsque vous composez, jouez un morceau ou que vous improvisez, mettez-y des émotions. Ressentez la musique, et exprimez-vous avec votre basse.

5) Pratiquez régulièrement

Il vaut mieux jouer régulièrement. Une demi-heure de travail par jour est un minimum nécessaire à l'entretien de son niveau (voir pour progresser).

Pour être efficace:

  1. S'échauffer en entraînant l'oreille : Exercices d'échauffement au métronome (déliateur et gammes brisées) environ 10mn.
  2. Travailler une tablature : par exemple, vous pouvez piocher une tablature là : Grilles d'accords simples, tablatures à la basse et liens youtube, ou là : Tablatures et covers à la basse
  3. Travail de l'improvisation
    1. Vous pouvez faire une improvisation libre (sans carcan harmonique) avec des pistes de batterie
    2. Vous pouvez vous imposer une grille d'accords.

6) Développer votre sens de l'auto-critique

Enregistrez-vous lorsque vous faîtes vos exercices techniques, vos covers ou vos improvisations et surtout prenez le temps de vous écouter de temps en temps afin de faire votre auto-critique. Cela vous permettra de déceler les bruits parasites, les manquements de tempos, de rythmes et parfois les fausses notes. Il sera plus facile d'y remédier si vous en avez conscience. Cette démarche vous permettra d'obtenir un jeu plus propre. De plus, il est bon d'avoir des enregistrements pour être conscient de ses progrès !


Les progrès sont une question d'assiduité, de motivation et parfois aussi de patience. Restez motivé ! Faîtes-vous plaisir avant tout. Parfois faire une petite pause peut être bénéfique, on aborde alors les choses sous un nouvel angle.

Discussion

Entrer votre commentaire:
W Q P L K
 
bassetorius/basse/conseils_pour_aborder_la_basse.txt · Dernière modification: 2017/04/18 23:04 (modification externe)